Vous êtes ici

Vitrages fraisés pour des vitres affleurantes ou encastrées

Les vitrages sur les modèles réduits ferroviaires en retrait appartiennent désormais au passé. Nous aimerions cependant faire rouler de nombreux matériels plus anciens dont les montants de 20cm d'épaisseur pour l'échelle continuent à nuire au réalisme.

Il est très facile de remplacer les anciens vitrages par des éléments plus conformes sans avoir à investir beaucoup de temps et d'argent.

Voir les instructions de montage et d'installation en bas de page.

Tous ces vitrages sont disponibles sur eBay en y sélectionnant le modèle dans la liste déroulante de l'annonce.

Voici les matériels traités.

Matériel moteur.

Jouef.

Hornby.

BB 8144.

La BB 8144, un modèle très apprécié de tous qui mérite bien une amélioration de son aspect avec des vitrages encastrés.

Vitrage encastes pour BB 8144 Hornby Vitrage encastes pour BB 8144 Hornby Vitrage encastres pour BB 8144 Hornby

Gégé.

CC40101.

A l'origine de ce projet de vitrages encastrés, une ancienne CC 40101 Gégé HO dont les vitres s'étaient opacifiés avec le temps (dégradation du plastique).

Vitrages encastrés pour CC 40101 GegeVitrages encastrés pour CC 40101 GegeVitrages encastrés pour CC 40101 Gege

Matériel remorqué.

Jouef.

Voiture TEE Jouef.

Références concernées : 864 - 8640 - 5540.

Pour pallier le manque de transparence du vitrage d'origine ainsi que son retrait par rapport au plan de la carosserie, ce vitrage affleurant et encastré permet de transformer radicalement l'apparence de la voiture TEE inox PBA de Jouef.

Vitrages affleurants pour voiture TEE inox PBA JouefVitrages affleurants pour voiture TEE inox PBA JouefVitrages affleurants pour voiture TEE inox PBA JouefVitrages affleurants pour voiture TEE inox PBA Jouef

Les plaques d'itinéraire sont réalisées à partir de papier d'imprimante standard collé à la colle vinylique sur la face interne des vitres.

La fabrication de ce vitrage est au stade du prototype et sa reproductibilité n'est pas encore satisfaisante à ce jour.

Fourgon générateur TEE Jouef.

Références concernées : 865 - 865E - 8650.

Ce vitrage affleurant s'inscrit dans un projet d'amélioration du fourgon générateur TEE JOUEF HO en le dotant d'aménagements intérieurs.

Amélioration du fourgon générateur TEE JouefAmélioration du fourgon générateur TEE Jouef

Instructions d'installation et de montage.

L'installation de ces vitrages ne présente pas de difficulté technique particulière, cependant il faut procéder de manière soigneuse et méticuleuse. Il est préférable d'avoir une expérience préalable en modélisme.

Le montage s'effectue par simple emboitement et fixation soit par un point de colle soit maintien par les aménagements intérieurs.

Préférer l'utilisation de la colle cyanoacrylate ou de la colle vinylique.

Le plastique utilisé pour les vitrages s'accomode mal de tous les solvants, le fabricant déconseille donc l'utilisation des produits qui en contiennent (colles spéciale pour le plastique ou même produits de nettoyage pour les vitres que ce soient des produits spécifiques ou de l'alcool à brûler).

Le plastique des vitrages est cassant et les rebords d'appui des vitrages fraisés cèdent facilement au moindre effort exagéré à l'angle qu'il forment avec les reliefs. Sans cette surface d'appui, le montage reste possible mais il devient difficile de positionner le vitrage dans le plan de la carosserie sans parler du soin extrême qu'il faut apporter au collage qui devra se faire par capillarité entre la carosserie et le vitrage (préférer dans ce cas la colle vinylique translucide après séchage et au séchage plus lent que l'on aura diluée à l'eau et avec une goutte de produit vaisselle mais qui se nettoie à l'eau tant qu'elle n'a pas séché).

L'ajustement est conçu pour que le vitrage s'emboite sans effort, cependant il convient d'être attentif aux points suivants :

  • Les ouvertures dans les carosseries présentent souvent une dépouille pour le démoulage, c'est à dire que l'ouverture est plus faible à l'intérieur de la carosserie qu'à l'extérieur. Les dimensions des reliefs des vitrages s'emboitent très exactement dans les ouvertures, mais l'absence quasi totale de jeu nécessite de présenter très exactement le vitrage en face de l'ouverture.
  • En raison de cette dépouille de démoulage, les vitrages ne s'emboitent que difficilement, voire pas du tout s'ils sont présentés "en travers", c'est à dire en emboitant un côté avant l'autre comme on a souvent tendance à le faire.
  • Compte tenu de l'absence de chanfrein de guidage sur les vitrages, ils doivent être présentés très exactement devant les ouvertures lors du montage. Il est toujours possible, mais pas nécessaire, de chanfreiner l'intérieur des ouvertures de la carosserie à l'aide d'une lame de couteau de modéliste. Il convient d'avoir la main très légère pour cette opération pour éviter d'attaquer trop profondément le plastique de la précieuse carosserie. Un chanfrein de 1/10 de mm est plus que suffisant.
  • Compte tenu de la qualité de certains moules de fabrication des matériels roulants anciens, des variations dimensionnelles tout comme des défauts de moulage peuvent compromettre le montage. Un petit ébavurage des contours de fenêtre sur la carosserie permet dans la majorité des cas de régler la question.

Si l'emboitement de l'alignement des vitrages s'avère trop problématique, séparer les vitres les unes des autres et les monter individuellement en veillant à garder les surfaces d'appui sur les 4 côtés pour chaque fenêtre.

Cas particulier des vitres frontales inclinées :

Nombreuses sont les locomotives équipées de vitres frontales inclinées. Dans ce cas il convient de chercher plus encore que pour les vitres classiques, la bonne manière de la présenter. L'emboitement est plus difficile et necessite d'appuyer plus fort, mais après ce passage délicat, la vitre se met en place facilement.

L'épaisseur de la surface d'appui à l'intérieur de la carosserie est parfois trop importante pour s'insérer dans les tenons de maintien des vitres d'origine. Plutôt que de couper les tenons de maintien d'origine, entailler légèrement la surface d'appui du vitrage avec un couteur de modéliste. Une petite encoche à 45° au niveau du tenon de maintien est généralement suffisante.

Ne pas oublier de retirer la feuille de protection sur les 2 faces des vitrages. Il est parfois difficile de distinguer la protection sur la face externe des vitrages et de l'oublier sur le modèle en exploitation..

Tous ces vitrages ont été montés en réel sur le matériel auquel ils sont destinés, comme en attestent les photos. Il n'est pas exclu que certains moules ou que les tolérances de fabrication puissent ne pas convenir pour les alignements de vitres en relief. En règle générale, un ébavurage de la carosserie et le montage individuel de chaque vitre dans l'ouverture qui lui est destinée permet de résoudre la question.

Partagez cette page avec vos amis: 

Tags: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.